[Préambule][Initiation][Voix][Sceptiques?][Recherchons]
[Le secret][Publications][Commandes]
[Présentation][AURI][Contact]


Le secret
Accès rapide vers l'animation


Le larynx possède un système protégeant
les cordes vocales d'une trop grande tension
qui sans cela les mène à la dégradation vocale
progressive et pathologique.

Ce système de sécurité est à commande musculaire
mi-réflexe, mi-volontaire. Ce qui revient à dire
qu'il peut être utilisé ou pas,suivant
la technique phonatoire.

Comment cela se fait-il?

C'est par l'utilisation d'un principe qui
en mécanique classique s'appelle un amortisseur,
que les tensions seront moins violentes.

LA LOI

«L'avenir vocal du chanteur dépend
de l'équilibrage de la musculature vocale,
dès la première leçon.

L'équilibre du larynx, c'est l'état de repos
de l'organe laryngé soumis à des forces
musculaires antagonistes d'égale puissance.
Equilibre qui est réalisé, seulement
par la bascule en arrière du cartilage thyroïde,
condition sine qua non

1. de la suspension élastique
des cordes vocales
et
2. du maintien de l'ouverture du larynx
par l'épiglotte relevée.»

Docteur René Grain

Le mécanisme de la voix: savant équilibre.

Tous ces points sont développés dans le précis
de physiologie du chant «Comment ne pas
casser sa voix»
, avec clarté et précision
par des textes, dessins, schémas simplifiés
mais justes, pour une bonne compréhension
de ce qu'il est nécessaire de faire pour garder
LE CHANT NORMAL EN CONTRACTION,
qui se résume à toujours conserver,
sur toute l'étendue de la tessiture,
le larynx bien ouvert par l'épiglotte relevée,
maintenu par les muscles basculeurs en arrière
qui ont la fonction de suspendre le larynx.
Si ces mêmes muscles ne sont pas mis
en condition de suspendre le larynx,
ils vont se contracter en sens inverse
et devenir abaisseurs de la mâchoire
et par là du larynx d'où l'operculation
par l'épiglotte rabattue et
LE CHANT SERA EN TENSION.


L'émission en contraction
L'émission en contraction

Détail de l'émission en contraction

Le mouvement de bascule en arrière
du cartilage thyroïde modifie la position
de l'épiglotte, qui bascule en avant,
créant l'ouverture maximum.

Ce mouvement produit dans les différentes pièces
de l'émetteur sonore un état de réceptivité
des réflexes, en laissant à toute
la musculature vocale toute son élasticité
et toutes les possibilités contractiles.

Ce mouvement permet toutes les modifications
possibles de volume des résonateurs
à un volume variable et permet, de ce fait,
la réalisation parfaite de l'accord nécessaire
et automatique des résonateurs
et de l'émetteur sonore. L'onde sonore passe alors
sans frein ni réflexion, ni obstacle directement
dans les résonateurs à volume variable.
L'onde sonore, montant perpendiculairement,
passe directement dans les résonateurs
à volume fixe.


L'émission en tension

L'émission en tension

Détail de l'émission en tension


Le mouvement de bascule en avant
du cartilage thyroïde entraîne l'operculation
du larynx par basculement en arrière de l'épiglotte.
La conséquence est l'étouffement de la colonne
sonore émise par le larynx par double réflexion
succcessive (2x amortie) et pénétration
en oblique dans les résonateurs.

Peu ou pas de prise d'harmoniques primaires:
il y a échec de la prise de timbre, et,
ce qui est grave, c'est la fatigue que cela engendre
et la lente mais inéluctable dégradation de la voix.


L'animation



Retour vers le texte du début

Pour en savoir davantage:
consultez notre page
«Publications»



[Préambule][Initiation physiologique]
[Voix chantée][Sceptiques?][Recherchons]
[Le secret][Publications][Commandes]
[Présentation]
[AURI][Contact]


Art Diffusion RJA | Richard & Jeannine Authier
Chemin de Rovéréaz 61 | CH-1012 Lausanne

Téléphone 0041 [0]21 652 89 20
COURRIEL